Les plantes pour la cuisine

Les plantes sont souvent utilisées dans un but décoratif. En effet, elles permettent de créer des ambiances agréables dans chaque pièce de nos maisons. Cependant, les plantes peuvent aussi nous aider à cuisiner ou à assainir notre habitat.

Les plantes dépolluantes pour un environnement sain

Notre santé est importante. Si nous les choisissons bien, les plantes peuvent nous aider à améliorer la qualité de l’air de nos maisons. 

Les plantes dépolluantes absorbent une partie des émissions toxiques provoquées par les nombreuses cuissons et par divers ustensiles de cuisine ou par les composants de nos meubles. Voici une sélection de cinq plantes dépolluantes qui vont purifier l’air de votre cuisine.

  • Le Pothos 

De grandes feuilles vertes et jaunes, il est souvent suspendu au plafond dans nos maisons. En effet, c’est une plante grimpante ou retombante, vous devez lui laisser la place pour s’étendre. Le Pothos est résistant face aux maladies et son entretien est simple, ce qui en fait une plante adaptée aux débutants ou à ceux n’ayant pas beaucoup de temps à lui consacrer. Il absorbe très bien le benzène, le monoxyde de carbone et le toluène.   

  • L’Aglaonema

Avec ses feuilles vertes ornées d’un rouge rosé, elle est un véritable élément de décoration. Attention cependant, elle peut être toxique par ingestion, ne la laissez pas à porter d’enfants ou d’animaux. Faites-la profiter de la lumière naturelle en la laissant à proximité d’une fenêtre. Elle se chargera d’absorber le benzène et le formaldéhyde, organiques contenus dans les peintures, les vernis et la fumée.

  • Le spathiphyllum

Cette plante aussi appelée “Fleur de lune” est dotée de feuilles verdoyantes et de petites fleurs blanches. Élégante, elle trônera fièrement sur votre plan de travail ou sur le rebord de votre fenêtre. Facile d’entretien, elle est, comme le Pothos, idéale pour les débutants. Le spathiphyllum est un champion de l’absorption, il limitera la présence d’ammoniaque, de benzène, de formaldéhyde, de trichloréthylène et de xylène pour rendre votre cuisine saine. 

  • Anthurium 

Plante tropicale qui apprécie l’humidité et la chaleur, il faudra être attentif si vous voulez préserver l’éclat de ses feuilles rouges et la laisser profiter d’une belle lumière. Elle est experte dans l’absorption de l’ammoniaque, il est donc judicieux de la mettre dans votre cuisine, surtout si vous y rangez vos produits d’entretien.

  • Le Chlorophytum comosum 

Ses longues et fines feuilles tombantes lui valent le surnom de plante araignée. Plante résistante, elle résistera à vos oublis d’arrosage. Préservez là du soleil direct sans pour autant la priver de lumière. À l’instar du Pothos, elle s’occupera de vous débarrasser du benzène, du monoxyde de carbone et du toluène. 

Les plantes aromatiques, l’assaisonnement à portée de main

Elles embellissent la pièce, dégagent des odeurs agréables et permettent de cuisiner de délicieux plats, les plantes aromatiques ont parfaitement leur place dans nos cuisines. Voici une sélection de cinq plantes aromatiques pour vous aider à la création de votre potager d’intérieur.

  • Le basilic 

Ses jolies feuilles vertes font du basilic une plante très élégante qui peut décorer une table. Semez-le de mars à juin et veillez à l’exposer au soleil. Vous pourrez le récolter de juin à janvier. Le basilic facilite la digestion et est un antispasmodique, c’est-à-dire qu’il aide à traiter les spasmes musculaires, notamment les spasmes gastriques.

  • La ciboulette

Sa fraîcheur en fait une herbe aromatique parfaite pour les plats d’été comme les salades. Semez-la de février à avril et exposez là au mieux au soleil. Récoltez-la de juin à janvier. La ciboulette se conserve très bien au congélateur. Riche en antioxydants, elle est une alliée pour votre santé. 

  • Le persil

L’agréable odeur du persil que nous connaissons bien se dégage quand nous le coupons. Semez-le en début d’année et gardez-le dans un endroit peu ensoleillé. Vous pourrez le récolter quasiment tout le reste de l’année. Riche en antioxydants, il facilite la digestion et permettrait de lutter contre le stress. 

  • La menthe

La menthe est probablement une des plantes aromatiques à l’odeur la plus plaisante. Ses charmantes petites feuilles la rendent également plaisante à regarder. Semez-la de mars à juin et récoltez-la de mai à novembre. Laissez-la profiter du soleil mais pas trop ! La menthe est une source de fer et favorise la digestion et la santé cardiovasculaire. À utiliser dans ses salades, en sirop, en infusion ou même à rajouter dans son thé !

  • Le thym

Visuellement, le thym ne sera pas la plus belle plante de votre maison. Cependant, il est très populaire en cuisine et se marie très bien avec les légumes et les poissons. Il doit être semé de mars à mai et récolté de juin à juillet. Laissez-le profiter du soleil en l’installant, par exemple, sur le rebord de votre fenêtre. Saviez-vous qu’en inhalation, il peut soulager une toux ? 

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive, beaucoup d’autres possibilités s’offrent à vous pour s’accorder à vos goûts !

No Comments
Post a Comment

Nous sommes à la recherche de notre futur menuisier !

Fabrication en atelier d’éléments unitaires ou en série de manière artisanale et semi-industrielle
Pose occasionnelle

Poste à pourvoir de suite à temps plein
Formation en interne avec CDI à la clé
Rémunération en fonction de votre expérience + prime de régularité