Les différents matériaux de synthèse

La majorité des baignoires, plans-vasques et receveurs de douce sont aujourd’hui composés de matériaux de synthèse. Ces derniers sont pourtant mal connus. Quelle est la différence entre toutes ces matières ?

Qu’est ce qu’un matériau de synthèse ?

Un matériau de synthèse est généralement composé de 75% de charge minérale et 25% de résine en ce qui concerne les produits en “pierre reconstituée”. Cette dénomination est cependant peu utilisée dans l’univers de la salle de bain et concerne quatre famille de matériaux. Une cinquième famille regroupe les matériaux thermoformés dont la nature diffère suivant les fabricants.

Il est également possible de trouver des bétons de résine, des résines polyuréthanes et des solides surface. 

Le béton de résine

Ce matériau est composé d’un mélange de poudre de pierre et de résine polyester. Il est ensuite coulé dans un moule en acier qui est légèrement chauffé pour favoriser la réaction chimique. Une fois démoulé, le produit est recouvert d’un gel coat : une résine qui a pour rôle d’assurer la finition tout en ajoutant de la couleur.  Cependant, la matière est sensible aux rayures et aux tâches.

La solid surface : le haut de gamme des matériaux de synthèse

La Solid Surface est composée pour deux tiers d’une charge minérale (trihydrates d’alumine) pour un tiers de résine et de pigments. C’est le matériau de synthèse qui va le plus rappeler la pierre polie. A l’état brut, il se présente sous forme de plaques. Ces dernières sont travaillées et découpées par les transformateurs à la manière du bois. L’avantage de la matière est principalement que les joints sont imperceptibles.

La Solid Surface permet de réaliser de nombreux ouvrages sur mesure : dans la salle de bain, comptoirs, banques d’accueil, paillasses de laboratoire… Ce matériau est non poreux et donc hygiénique mais aussi antibactérien.

Elle va résister aux rayures et est réparable. De plus, le matériau est chaud et doux au toucher. De nombreux coloris sont disponibles, même si le blanc reste le coloris le plus choisi.

L’acrylique

Si l’on prend l’exemple d’un receveur, ce dernier va être constitué d’une feuille d’acrylique thermoformée et renforcée en sous face grâce à une planche d’aggloméré fixée avec, généralement, de la mousse polyuréthane. 

L’acrylique reste peu résistante aux rayures et non réparable.

No Comments
Post a Comment

Nous sommes à la recherche de notre futur menuisier !

Fabrication en atelier d’éléments unitaires ou en série de manière artisanale et semi-industrielle
Pose occasionnelle

Poste à pourvoir de suite à temps plein
Formation en interne avec CDI à la clé
Rémunération en fonction de votre expérience + prime de régularité