Plan vasque PMR - BF PRO - Corian

L’adaptation du logement aux personnes handicapées et aux personnes âgées

C’est parce que notre logement est bien plus qu’un toit où l’on peut dormir que son adaptation se révèle essentielle. Cet article s’adresse aux personnes ayant besoin d’aménagements particuliers pour pouvoir évoluer en autonomie, en toute sécurité et avec tout le confort nécessaire.

Comment adapter son logement en fonction de son âge ou de sa situation personnelle pour pouvoir y vivre le plus longtemps possible ? Voici tous nos conseils.

1ère étape : prendre des informations

Pour pouvoir bénéficier d’adaptations pertinentes, il est important de se renseigner auprès d’un interlocuteur qui vous permettra d’avoir toutes les informations utiles pour commencer le projet, comme les associations spécialisées ou encore les maisons départementales.

2ème étape : Le diagnostic

Pour obtenir un logement correspondant à vous et vos besoins, contactez un(e) ergothérapeute ou un(e) technicien(ne) du bâtiment qui analysera les aménagements et/ou les travaux pertinents à réaliser pour avoir un logement adapté. Cette étape est importante puisqu’elle permet d’éviter les installations peu pertinentes ou mal adaptées, et donc de faire des économies.

3ème étape : Les appels d’offre

Pour voir plusieurs propositions de prix, vous pouvez solliciter plusieurs entreprises locales. Comparez les devis et choisissez celui qui vous correspond le mieux en termes de coûts et de prestations. Pour vous aider à faire votre choix, certaines entreprises sont labellisées Handibat et « Les pros de l’accessibilité ». Cependant, un artisan non labellisé peut aussi être en mesure de fournir un travail de qualité équivalente.

4ème étape : La réalisation des travaux

Le ou les artisans vont réaliser les travaux chez vous, sous votre contrôle. Conservez tous les justificatifs de travaux et ne négligez pas les visites de réception pour être certain que la réalisation est conforme et que les travaux sont correctement effectués. Si vous constatez des erreurs et/ou malfaçons, pensez à les mettre en avant pour que l’entrepreneur les corrige.

Il existe des garanties légales lorsqu’on effectue des travaux chez soi :

  • La garantie de parfait achèvement : couvre tous les défauts durant un an. S’il s’agit de défauts apparents, ils doivent apparaitre sur le procès-verbal de réception des travaux. Les défauts qui apparaissent au cours de l’année doivent être signalés à l’artisan grâce à l’envoi d’une lettre recommandée avec accusé de réception.
  • La garantie biennale des éléments d’équipements : porte sur les équipements qui peuvent être démontés sans modifier ou abimer le gros œuvre. En cas de défaut, la demande doit être formulée dans les 2 ans qui suivent la réception des travaux, en recommandé avec accusé de réception.
  • La garantie décennale : concerne les travaux de construction, de réhabilitation, de rénovation qui compromettent la solidité du bâtiment.

En cas de travaux pouvant mettre en jeu la garantie décennale, vous devez obligatoirement souscrire à une garantie dommages-ouvrage couvrant une durée de 10 ans à partir de la date de réception des travaux. Cela permet de garantir le paiement rapide des réparations.

Maintenant, à vous de jouer !

No Comments
Post a Comment