Garantir le confort des personnes à mobilité réduite (PMR)

Les personnes à mobilité réduite (ou PMR) ont besoin de sanitaires qui soient aussi bien adaptés qu’adaptables pour leur permettre un confort et une sécurité optimaux. Il faut donc miser sur la qualité mais aussi l’expertise. 

L’aménagement spécifique est d’autant plus important dans une salle de bain puisque c’est dans cette pièce que leur mobilité réduite est la plus mise à l’épreuve. C’est pour cette raison que pour assurer l’agencement de la salle d’eau, il faut être aussi exigeant que pratique, tout en se projetant à la place de la personne à mobilité réduite.

L’élément principal de la salle de bain : la douche en accessibilité PMR

Pour faciliter l’utilisation de la salle d’eau, la douche est privilégiée. Elle permet de ne pas enjamber la baignoire et se révèle plus sécurisante. Afin de ne pas oublier l’esthétisme, la douche propose de multiples implantations : en angle ou en niche, avec des panneaux de fond en version haute ou mi-hauteur… Toutes ces options vous permettent d’être flexible sur vos chantiers nécessitant une accessibilité PMR. 

La sécurité n’est pas en reste ! Assurez-la grâce à l’intégration d’un receveur extra plat, d’un revêtement antidérapant, d’une barre de maintien, d’un siège rabattable…

Maîtriser la consommation

Pour faciliter le moment de la douche, nous vous conseillons de choisir avec soin la robinetterie. Nous vous conseillons de proposer des mitigeurs et des thermostatiques avec des poignées et leviers en caoutchouc souple anti-choc. Pour les personnes atteintes d’une déficience visuelle : intégrez une sérigraphie haute visibilité. Enfin, pour limiter le risque de brûlure, proposez des éléments avec une butée de sécurité, réglée à 38°C.

Les normes PMR

Des normes ont été fixées par la législation du handicap en ce qui concerne l’espace lavabo :

  • Le lavabo doit posséder un espace libre sous l’équipement de 0,70m de hauteur sur 0,30m de profondeur et 0,60m de largeur
  • La hauteur maximale de pose d’un lavabo PMR est préconisée à 0,85m par rapport à un plan supérieur.
  • La vasque doit donc être de 0,15m d’épaisseur maximum.

Choisir un lavabo pour les personnes à mobilité réduite

Plusieurs critères peuvent entrer en compte lors du choix d’une vasque adressée aux PMR.

  • Son implantation : pour permettre une adaptabilité au sein des salles de bain, plusieurs implantations sont possibles : adossé, en niche, en angle, d’angle… 
  • Sa matière : Il existe beaucoup de matériaux pour la réalisation de lavabos PMR comme par exemple la céramique, le plus répandu. La résine, comme la Solid Surface Corian®, permet une plus grande liberté de formes, de dimensions, de couleurs et de positionnement de la robinetterie.

Au final, garantir le confort des personnes à mobilité réduite n’est pas si compliqué, il suffit juste de faire attention à quelques petits détails !

No Comments
Post a Comment

Nous sommes à la recherche de notre futur menuisier !

Fabrication en atelier d’éléments unitaires ou en série de manière artisanale et semi-industrielle
Pose occasionnelle

Poste à pourvoir de suite à temps plein
Formation en interne avec CDI à la clé
Rémunération en fonction de votre expérience + prime de régularité